Journée mondiale interreligieuse pour le climat « Humanité sacrée, Terre sacrée » – PFIR

Journée mondiale interreligieuse pour le climat « Humanité sacrée, Terre sacrée »

440 440 vues.
Invitation à vivre un temps de marche méditative et de recueillement dans l’écrin des Conservatoire et Jardin botaniques de Genève

 

> s’inscrire à l’événement <

Rendez-vous à 14h30
autour du grand chêne en haut du Jardin, côté Avenue de la Paix, 1205 Genève

Organisation: groupe éco-spiritualité de la Plateforme interreligieuse de Genève, partenaire local du réseau international Greenfaith qui convie les groupes religieux et spirituels du monde entier à s’unir pour le climat deux semaines avant les négociations climatiques de l’ONU de la COP26. #Faiths4Climate

Profitez aussi de ce dernier jour de l’exposition « Le grand bazar de l’évolution » pour la visiter!

 

Paroles de sagesse – en lien avec le Vivant

HINDOUISME :

Tu es le seul soutien du monde, puisque tu existes sous la forme de la terre. Tu divertis tous les êtres, puisque tu es présent sous la forme de l’eau. Tu es l’énergie divine, dont la vigueur est illimitée, et… tu es la semence de l’univers.

Saptashati 11.4 &11.5

 

Doucement souffle le vent. Doucement coule les grandes rivières. Que les plantes nous soient agréables. Que la nuit et l’aube soient belles. Que la poussière de la terre soit belle, et que notre père dans le firmament soit compréhensif. Que les arbres géants et le soleil nous soient agréables. Que nos vaches soient agréables à servir.

Rigveda 1.90

 

Un chercheur sincère ne peut nuire à la nature, car il voit la nature comme Dieu. Il ne fait pas l’expérience de la nature comme quelque chose de séparé de lui-même. La terre, les arbres, les plantes, les animaux sont l’expression de Dieu. Nous devons les aimer comme nous nous aimons nous-mêmes.

Amma (citée par Christine Kristof)

 

BOUDDHISME

Lorsque, sans penser,

Seulement j’écoute

Une goutte de pluie

Au bord du toit,

C’est moi

Dôgen Zenji (1200-1253), Sanshô Dôei, Les chants de la Voie du Pin Parasol, 12

 

Rien n’existe de façon autonome ou indépendante. Tout apparaît à partir de la réunion de conditions préalables. La nature et le climat sont des exemples idéaux de cette interdépendance globale, unifiée, entre l’Homme et le monde dont il est une partie intégrante sans aucune séparation. L’Homme est un avec la nature, avec l’air qu’il respire, avec l’eau et les aliments qu’il consomme, avec la totalité de toute vie qu’il partage sur notre Terre. A partir d’une véritable expérience d’éveil spirituel nous pouvons réellement intégrer cette vérité dans notre vie et changer notre comportement pour le futur durable de notre planète.

Dojo Zen Ryu Kai de Genève

 

Notre maman et la Terre sont considérées comme ayant la même valeur.  Nous devons respecter la terre de la même manière qu’on respecte notre maman. Notre maman et la terre sont sacrées. L’humanité est dépendante et soutenue par les mamans et la terre.

Un bon facteur environnemental est inséparable d’une vie harmonieuse entre tous les être et qu’il ne faut jamais l’ignorer, ne fusse qu’une seconde, si nous souhaitons bénéficier d’une terre saine et favorable afin de vivre une vie équilibrée, agréable et en paix.

Ven (Dr) Tawalama Dhammika

 

 

JUDAISME

Quand Dieu a créé Adam, Il l’a conduit dans le jardin d’Eden au milieu de la végétation et lui a dit : « Regarde cette beauté, cette nature que J’ai faite, tout ceci mérite d’être préservé et chéri. Tout ce que J’ai créé, je l’ai fait pour toi, pour ton bien-être. Penses-y et ne gâche pas tout. Si tu gâches tout, sache qu’il n’y aura personne pour réparer après toi » (Ecclésiaste, Rabba 7, 13). Aujourd’hui, il est légitime de se demander : « Avons-nous pris soin de cet environnement ? Avons-nous su préserver la nature ou avons-nous effectivement tout gâché ?

YOSEF I. ABRAMOWITZ,The Jérusalem Post

 

La sainteté du jour du Chabbat indique à l’homme que c’est par une répression de sa tendance à vouloir toujours plus de richesses et toujours plus de puissance qu’il va vers la sainteté. La sainteté du Chabbat vient dès l’origine donner un coup d’arrêt à la volonté de puissance, à la dérive productiviste, à l’exploitation démesurée et inconsidérée de la Création.

Bernard Hadjadj

 

Et Dieu considéra tout ce qu’Il avait fait et vit que tout était très bien, c’est pourquoi Il dit à Adam : considère le monde que Je t’ai donné et toute sa beauté, soigne-le et ne le défigure pas.

Ecclesiaste Rabbah

 

La préservation et le respect de la terre est la première injonction divine !

Les être-humains ne sont pas propriétaires de la terre, mais en sont les gardiens. Jouissant du libre-arbitre, ils ont toute la conscience de leurs actions et de leurs conséquences.

Essayons à notre tour de préserver et de rendre cette terre belle et féconde, en réapprenant à chacun de nous la richesse de sa différence et de sa singularité, ainsi que la valeur du vivre ensemble et du respect de la terre qui nous accueille.

Eric Ackermann

 

CHRISTIANISME

Tout est en inter-relation et en interdépendance. La destruction de la nature se répercute sur les êtres humains. Il est urgent que l’on prenne conscience que prendre soin de soi, prendre soin de la vie, prendre soin du vivant sont des propositions synonymes. L’écologie extérieure et l’écologie intérieure sont une même réalité. ¨

Philippe Dautais, prêtre orthodoxe

 

C’est un retour à la simplicité. La sobriété, qui est vécue avec liberté et de manière consciente, est libératrice. Ce n’est pas moins de vie, ce n’est pas une basse intensité de vie mais tout le contraire. Le bonheur requiert de savoir limiter certains besoins qui nous abrutissent, en nous rendant ainsi disponibles aux multiples possibilités qu’offre la vie. L’heure est arrivée de réaliser que cette joyeuse superficialité nous a peu servi.

Pape François, Laudato Si

 

Dans notre foi en l’amour de Dieu, le Créateur, nous reconnaissons avec gratitude le cadeau de la Création, la valeur et la beauté de la nature. Mais nous voyons avec effroi que les biens de la terre sont surexploités sans considération de leur valeur propre, sans tenir compte de leur caractère limité et sans égards pour le bien des générations futures … Nous recommandons d’instituer une journée œcuménique de prière pour la sauvegarde de la Création dans les Églises européennes.

Charte œcuménique, art. 9

 

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la Terre,
qui nous porte et nous nourrit,
qui produit la diversité des fruits,
avec les fleurs diaprées et les herbes.

Le cantique de Frère Soleil par saint François d’Assise

 

 

QUAKERS

Je me sens spécialement accompagnée dans la nature; aussi la solitude n’existe-t-elle pas dès que je cherche au fond de moi la presence et l’amour de Dieu; je me sens alors aimée.

Suzanne Capt, Entre Amis

 

La plénitude de la divinité habite chaque brin d’herbe.

Elias Hicks

 

La façon dont nous traitons la Terre et ses créatures est un élément fondamental de notre relation avec Dieu.  Notre planète dans son ensemble, et pas seulement les petites parties dont nous avons la garde immédiate, requiert notre attention responsable.

Swarthmore Friends Meeting

 

FOCCOLARE

Tout doit être traité avec l’amour du Père pour le Fils : un grand cœur et le sourire de Dieu sur les choses à travers notre regard.

Retrouver une relation harmonieuse avec la nature est pour nous un acte d’amour envers l’humanité de demain. De la même façon que nous vivons pour les autres aujourd’hui, nous devons travailler pour nos frères qui viendront.

Chiara Lubich

 

BAHA’IS

La nature en son essence est l’incarnation de mon nom, l’Auteur, le Créateur. Ses manifestations sont diversifiées pour des causes variées et dans cette diversité, il y a des signes pour les hommes de discernement. La nature est la manifestation de la volonté de Dieu qui s’exprime dans et par le monde des contingences. Elle est un don de la Providence ordonnée par l’Ordonnateur, le Très Sage.

Baha’u’llah

 

AUTRES CONVICTIONS RELIGIEUSES OU PHILOSOPHIQUES

Dieu de vie, Terre-Mère qui renouvelle la création.
Apporte-nous la paix et la justice et «l’équilibre» tel que le conçoivent les Mapuches:
équilibre et harmonie pour la terre,
équilibre et harmonie pour les peuples,
équilibre et harmonie pour les hommes et les femmes,
équilibre et harmonie entre la nature, nous-mêmes et Dieu.

Bénédiction mapuche ( « le peuple de la terre» désigne les populations autochtones qui vivent dans le sud du Chili et de l’Argentine)

 

« Lorsque tu bois de l’eau, souviens-toi de la source. »

Proverbe chinois

 

Il y a assez de tout dans l’univers pour satisfaire aux besoins de l’homme, mais pas assez pour assouvir son avidité… Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » Gandhi

 

Agis de telle façon que les effets de ton action soient compatibles avec la permanence d’une vie authentiquement humaine sur terre.

Hans Jonas

 

 

www.interreligieux.ch

Pour vous inscrire à cet événement, envoyez vos informations par e-mail à barbara.doswell@interreligieux.ch .

S’inscrire en utilisant une messagerie en ligne : Gmail / AOL / Yahoo / Outlook

 

Date et heure

17-10-2021 - 14:30 à
17-10-2021 - 17:00
 

Types d’événements

Partager