Historique
La Plateforme interreligieuse de Genève (PFIR) est une association sans but lucratif dont la mission consiste à valoriser la diversité et le dialogue interreligieux dans le canton de Genève et sa région.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Association, réseau d’acteurs et de partenaires, mais aussi média, la PFIR n’est pas une organisation religieuse : elle est ouverte à tous, croyants et non-croyants, entités religieuses et spirituelles, individus. La dimension humaine, le respect des convictions de chacune et chacun traversent l’ensemble des messages et des activités de notre association depuis plus de 25 ans.

Origines

La Plateforme interreligieuse de Genève (PFIR) a été fondée en association en 1992 suite à un long processus de discussions et de réunions de ses membres constitués en groupe de dialogue interreligieux depuis 1986, sous l’impulsion historique du Centre protestant d’études et de documentation à Genève et de son responsable, le pasteur Jean-Claude Basset.

Ses membres fondateurs sont la Communauté juive libérale de Genève (GIL), le Centre bouddhiste international de Genève, l’Église protestante de Genève, l’Église catholique romaine à Genève et Hafid Ouardiri, intellectuel musulman de confession sunnite.

Aujourd’hui

La Plateforme réunit actuellement près de 60 membres individuels, 22 membres communautaires et associés regroupant la plupart des tendances religieuses et traditions présentes dans le canton : baha’ís, communautés bouddhistes, chrétiens (catholiques romains, catholiques chrétiens, orthodoxes, protestants réformés et luthériens), quakers (Société des Amis), hindous, juifs traditionalistes et libéraux, musulmans sunnites et chiites.

Au travers de journées de conférence et de dialogue, de visites de centres religieux et spirituels, de célébrations et de publications, la Plateforme interreligieuse de Genève s’efforce d’encourager le respect, l’ouverture et la collaboration entre les croyants des différentes traditions religieuses qui coexistent sur le territoire genevois et à proximité.

Au fil des années, la PFIR a pris sa place dans le paysage culturel genevois, fort riche et varié. Ses membres publient régulièrement des articles d’actualité en lien avec les religions et le dialogue interreligieux. La PFIR organise également de nombreuses manifestations telles des rallyes, conférences et débats, parcours, visites guidées, ateliers en direction des jeunes et des adultes, des communautés religieuses et spirituelles et de tous publics. Centre de ressources sur le dialogue interreligieux à Genève, canton et ville, elle met à la disposition des institutions, écoles, universités, professionnels, communautés qui en font la demande du matériel de formation et de sensibilisation, brochures et dossiers thématiques, expositions itinérantes, calendriers.

Mission

Engagée à défendre la diversité et le dialogue, la PFIR a initié de nouvelles approches et se veut un laboratoire de réflexion sur ce sujet en même temps qu’un carrefour de rencontres et de projets que chaque communauté, groupe ou individu est libre de proposer. Chaque année, depuis 1995, la PFIR participe à la rédaction du calendrier des religions (autrefois interreligieux), délibérément non confessionnel et très riche en textes et photos présentant toutes les traditions du monde. À travers les 9 propositions pour vivre ensemble et se respecter dans la diversité religieuse, elle est la seule organisation à avoir élaboré un outil qui permette de renforcer la cohabitation des communautés et des individus dans une société multireligieuse à l’échelle de toute la Suisse. Elle est consultée pour son expertise dans ce domaine aussi bien par des organismes publics que privés, notamment en matière de résolution des conflits.


LIRE AUSSI

Marguerite Contat,« Le dialogue interreligieux, une nécessité ? », Tribune de Genève, 7.11.2017.

Le paysage religieux en Suisse, site de l’Office fédéral de la statistique (OFS) de la Confédération helvétique.